Noël du Fail et les 22èmes Gallèseries à Saint-Malo

Le Samedi 22 Février 2014 au Théâtre de la Ville à Saint Servan, le public malouin a offert au Rabelais breton un auditoire d’une quarantaine de personnes. Pendant un peu plus d’une heure et demi le Président s’est attaché à montrer une facette mal connue du conteur, celle d’un écrivain impliqué dans son temps et porteur d’idées neuves et avant-gardistes.

Sur la femme, comme sur la cruauté envers les bêtes, du Fail s’affiche comme un esprit libre, affranchi des préjugés, si pesants à son époque, sympathisant des idées prônées par la Réforme, et vent debout contre les dérives et la débauche des ecclésiastiques. Appelant de ses voeux une réforme en profondeur de l’Eglise, il fait partie de ces « happy few » qui ont contribué à faire évoluer les mentalités et à faire bouger les lignes.

Changer la société… Il y a contribué. Actif il n’a pas regardé passivement son temps et ses contemporains. C’est en cela qu’il fait toujours écho aujourd’hui. C’est en cela qu’il mérite qu’on le fasse connaitre, car ainsi il se situe dans le cortège des ces grands noms, de tous connus, qui dans nos souvenirs sont liés à la Renaissance en France… Rabelais, Ronsard, du Bellay, les poètes de la Pléiade… A côté d’eux, ainsi se doit il d’être vu!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>